Produits naturels,  Tous les articles

Green Circle : une solution durable pour les salons de coiffure

Cette semaine, j’ai eu la chance de visiter Le Salon, un salon éthique et durable qui est membre de Green Circle, une entreprise canadienne qui s’occupe des déchets provenant directement des salons de coiffure. Le but : réduire au minimum l’impact écologique des salons sur l’environnement.

C’était la première fois que j’entendais parler d’une telle initiative et j’ai eu envie de vous partager mes connaissances, pour que vous puissiez faire un choix vert lorsque vous vous faites coiffer.

L’impact des salons de coiffure

«Chaque année, les salons de coiffure au Canada produisent plus de 20 000 tonnes de déchets.» Une statistique relayée par la Presse en 2014 qui donne le ton quant à la pollution engendrée par la coiffure.

Papiers métalliques pour les mèches, nombreuses bouteilles de plastique utilisées, cheveux, métaux, résidus toxiques… le matériel utilisé par les coiffeurs se multiplie, engendrant des répercussions notables sur l’environnement.

Une petite visite chez Le Salon à Trois-Rivières

Ce que fait Green Circle

Lorsqu’un salon est membre de Green Circle, ce sont 95 % des déchets qui sont recyclés ou revalorisés, réduisant considérablement le nombre de déchets générés. Autrement, ces matériaux auraient terminé à la poubelle, prenant des centaines d’années à se décomposer ou polluant les cours d’eau.

Des poubelles spécifiques pour chaque déchet!

Pour commencer, les cheveux sont utilisés pour créer des tapis qui filtrent les résidus pétroliers dans les océans. Impressionnant, non? Effectivement, une livre de cheveux peut absorber jusqu’à quatre litres de pétrole, une découverte faite par un coiffeur en 1989.[1] De plus, les cheveux prennent des centaines d’années à se décomposer et empêchent les matières autour de se décomposer naturellement.

Ensuite, les produits de coloration sont récupérés puis transformés en énergie. Aussi, j’ai appris que les métaux sont nettoyés des résidus toxiques pour être mieux recyclés. Les plastiques, qui habituellement ne pourraient être récupérés, comme les bouchons de bouteilles noirs, sont revalorisés.

Une initiative qui leur vaut leur certification B Corporation, une identification hautement reconnue pour les entreprises qui ont à cœur le bien-être de la communauté et qui développent des idées innovatrices pour un monde meilleur.

Le fonctionnement

Bien entendu, cette initiative a un coût. Selon le salon, le tarif peut être d’environ de 2 $ à 6 $ par service qui est ajouté au montant de la facture pour couvrir les coûts reliés à un tel service de récupération. Lorsqu’il y a un excédent monétaire perçu, il est réinvesti dans le salon pour qu’ils puissent s’équiper en technologies vertes, comme des lumières DEL, des appareils qui économisent de l’énergie, des verres réutilisables, etc.

Un service qui vaut la peine d’investir quelques dollars de plus, pour le bien de la planète!

Il n’y a pas de culpabilité lorsqu’on sait que 95 % des déchets générés par notre coiffure sont recyclés et/ou revalorisés! Coiffure par Élodie de Le Salon

Trouver un salon

Pour le moment, une minorité de salons font partie du programme Green Circle. Cependant, il y a une carte interactive sur leur site web, afin de trouver un salon Green Circle près de chez vous!

Pour ma part, j’ai visité Le Salon, une nouveauté à Trois-Rivières qui en plus de faire partie de Green Circle, ont exclusivement la gamme Davines qui est certifiée B Corporation, Slow Food et qui est éthique. Bref, une visite qui permet d’avoir une belle tête sans culpabilité!


[1] https://www.lapresse.ca/vivre/mode/beaute/201407/08/01-4782147-green-circle-pour-des-salons-de-coiffure-verts.php

Autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *