Alimentation saine,  Tous les articles

Vivre sans réfrigérateur, comment y arriver?

Marie Cochard, auteure et journaliste spécialisée en écologique, a publié en 2017 le livre «Notre aventure sans frigo…ou presque» et j’ai eu l’occasion de le lire après avoir mis la main dessus à la bibliothèque. L’expérience et les astuces partagées sont plus qu’intéressantes et j’ai eu envie de vous partager quelques stratégies et récits de personnes qui vivent sans frigo au quotidien.

Seriez-vous capable de vivre sans frigo?

Selon une statistique relayée par l’auteure, c’est 99,6 % des ménages qui possèdent un réfrigérateur. Pourtant, il y a moins de 100 ans, les réfrigérateurs étaient réservés aux familles plus aisées seulement si cette technologie était disponible dans leur région.

Depuis, les techniques de conservation des aliments se sont développées afin de convenir de plus en plus au style de vie des familles et de leur réalité. Étant de plus en plus occupées et habitant désormais en ville plutôt qu’à la campagne, l’offre des aliments s’est adaptée pour répondre à une nouvelle demande.

Marie Cochard, auteur du livre Une aventure sans frigo…ou presque!
Source photo: LeFigaro.fr
Crédit photo: Olivier Cochard

Un témoignage recueilli par La Presse explique bien qu’il n’y a pas si longtemps, les techniques traditionnelles étaient encore utilisées pour conserver les aliments.

 «Dans le temps, si on recule dans les années 50 et 60, je me rappelle très bien que j’allais chercher les patates dans le caveau, en bas, chez ma grand-mère. Il y avait toujours un coin plus frais dans un fond de sous-sol où nos aïeuls gardaient les légumes qui poussaient dans le jardin l’été. Ils remplissaient le caveau de patates, de carottes, de navets. Ils n’encombraient pas le frigo», raconte M. Dubuc. (source)

La place du frigo aujourd’hui

Même à ce moment, les gens connaissaient encore les techniques optimales pour conserver les aliments le plus longtemps possible. Cependant, à l’heure actuelle, très peu nombreuses sont les personnes utilisant toujours ces manières ancestrales ou étant au courant qu’elles existent.

Personnellement, je crois que pour une majorité de personnes nées après les années 90, ces techniques de conservation ancestrales nous sont entièrement inconnues. Nous avons toujours vécu avec les réfrigérateurs et les techniques modernes et n’avons pas eu la chance de connaître ces façons de faire. Aussi, les réfrigérateurs nous assurent un confort additionnel où il est possible d’avoir de grandes quantités de nourriture dans le confort de notre foyer. Retourner dans le passé demanderait un effort considérable que très peu d’entre nous aurions la force de réaliser.

Source photo: 18h39.fr
Crédit photo: Olivier Cochard

L’utilisation du frigo ou l’utilisation de la nature?

Cependant, l’utilisation d’un réfrigérateur consomme beaucoup d’énergie et l’avoir à notre portée aisément nous encourage à entreposer davantage. Bien que cela allonge la durée de vie des aliments, ça peut aussi avoir l’effet inverse. Brocoli oublié dans le fond du frigo, entreposage excessif de condiments, boîtes d’œufs en double…Le gaspillage alimentaire est un vrai fléau. On entrepose comme si nous étions une épicerie et cela coûte cher à l’environnement, mais aussi à notre portefeuille.

Et si on devenait moins dépendant de ce gros appareil? Et s’il n’était qu’utilisé seulement pour garder au frais nos plats préparés? 

Des techniques pour vivre sans frigo

Marie Cochard propose dans son livre une multitude d’astuces pour y parvenir. De la conserve, en passant par le séchage, le fumage et l’entreposage, vous découvrirez des techniques personnalisées pour chaque légume, fruit et aliment. Même le beurre et le fromage!

Ces manières permettent de se reconnecter avec la nature. En vivant selon les saisons, on s’assure d’avoir une alimentation équilibrée à longueur d’année sans avoir recours à la réfrigération contemporaine! Elle fait même le portrait d’Amélie, une jeune maman qui vit dans une cabane sans électricité et qui doit utiliser des moyens astucieux pour conserver ses fruits et légumes. Très inspirant!

J’ai adoré l’idée du frigo en terre cuite… à découvrir dans son livre!
Source photo: 18h39.fr
Crédit photo: Olivier Cochard

Devenir autonome et vivre sans frigo

Bref, cet ouvrage m’a permis de considérer une nouvelle façon de vivre et de revoir ma dépendance à l’utilisation du réfrigérateur. Il est certain que lorsque j’aurai un jardin, un terrain et une maison, j’utiliserai plusieurs des techniques relayées dans ce livre pour conserver mes aliments. D’ici là, il est possible de le faire même en habitant dans un appartement, comme le fait Orlane Paquet. Ou encore, simplement en adoptant certaines techniques réalisables plus facilement selon notre contexte.

Est-ce que vivre sans frigo est quelque chose que vous aimeriez essayer?

Autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *