Budget et économie,  Tous les articles

Calculer le Cost Per Wear de ses vêtements, une manière facile de mieux dépenser

Le Cost Per Wear, est une façon de connaître la rentabilité d’un vêtement selon le nombre de fois qu’on l’a porté. Il est très intéressant d’en faire l’exercice avec le contenu de sa garde-robe pour réaliser que souvent, les articles qui auront coûté une somme plus importante reviennent souvent plus abordables sur le long terme!

Par exemple, un t-shirt bon marché payé 20 $ sera peut-être porté une dizaine de fois avant qu’il ne soit trop abimé par la machine à laver. Pour calculer le CPW, on prend son coût divisé par le nombre de fois porté.

20 $ / 10 = 2 $ par fois porté

Cependant, un t-shirt de qualité supérieure acheté 35 $ sera peut-être porté plus d’une cinquantaine de fois avant qu’il ne soit abimé.

35 $ / 50 = 0,70 $ par fois porté

Ainsi, sur le long terme, le t-shirt qui a coûté plus cher à l’achat a un Cost Per Wear plus bas que son concurrent abordable.

La qualité versus la quantité

Le Cost Per Wear permet de mieux choisir ses vêtements, chaussures et accessoires de manière à dépenser ses sous plus intelligemment. Penser sur le long terme et opter pour des articles de qualité sera plus bénéfique pour votre portefeuille, en plus de puiser moins de ressources naturelles à la production de ces produits.

Par exemple, de bonnes chaussures pourront être réparées chez le cordonnier, ce qui allongera leur durée de vie et diminuera le CPW. Cependant, acheter plusieurs paires de chaussures à très bas prix qui ne dureront que quelques semaines et cela augmentera le CPW.

Il peut être difficile à déterminer à première vue, mais il suffit de tenter le calcul approximativement avec certains items dans sa garde-robe pour se rendre compte de son importance quant à nos futurs choix en matière d’habillement!

Qu’est-ce qu’un bon CPW?

Un article de Ton Petit Look répond à cette question et pourrait vous guider. Ainsi, le CPW intéressant d’un manteau serait de 2 $, un t-shirt 1 $, et un jean 0,25 $. Bien entendu, si vous achetez vos vêtements dans des friperies, le coût à l’achat est diminué grandement, ce qui influencera directement le résultat de votre CPW.

Il faut garder en tête que, plus le CPW est bas, mieux c’est! Pourvu que vous ne vous retrouviez pas avec une blouse payée 15 $ en rabais et porté seulement une fois. Là, le CPW serait trop élevé!

Bref, faites le test avec des articles dans votre garde-robe! Personnellement, mes t-shirts ont un CPW d’environ 0,75 $, mes jeans et pantalons environ 1 $ et mon manteau d’hiver 0,03 $! Eh oui, je l’avais payé 20 $ en gros rabais. Il valait 250 $ à l’origine puis cela fait cinq hivers que je le porte. Ça, c’est rentable! Même si je ne l’ai pas payé cher, il était de qualité et dure vraiment longtemps. C’est probablement une exception parmi tant d’autres!

À quoi ressemblent vos résultats?

Autres articles:

2 Comments

  • Perrine

    Merci pour cet article intéressant, effectivement c’est une bonne façon de voir les choses! Depuis quelques temps je mise aussi sur la qualité, sur des pièces qui me correspondent vraiment et qui sont dans une démarche plus éco-responsable. Du coup, j’ai fais le calcul avec une veste bombers achetée il y a trois ans 195 euros, aux couleurs hyper marquées qui ne ressemble donc pas à ce que beaucoup s’imaginerait comme basique! Et pourtant c’est mon basique à moi, je le porte toute l’année, des soirs d’été en passant par l’hiver sous un manteau! Résultat: 0,65 euros!!!!

  • Gabriel RSF

    Difficile à calculer, car je n’ai aucune idée du nombre de fois que j’ai porté tel ou tel vêtement.
    Mais je sais qu’effectivement par exemple durant l’été il m’arrive de ne porter qu’une seule fois tel débardeur parce qu’il est difficile à associer.
    En aparté : merci pour tes conseils et ton discours sur le minimalisme. Ta manière « soft » d’en parler est très fédératrice je trouve. Enfin moi elle m’a porté à m’intéresser davantage à la question (et mon déménagement imminent venait à point pour effectuer un grand tri ^^ )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *