Maison minimaliste,  Minimalisme,  Produits naturels,  Tous les articles

Liste d’objets à échanger pour une transition écologique et minimaliste facile

Opter pour un mode de vie plus simple et écologique demande beaucoup d’adaptation, particulièrement dans les débuts. Heureusement, il est extrêmement facile de modifier certaines de nos habitudes afin de les rendre plus écologiques et économiques.Certains de ces échanges demanderont peut-être de débourser une dizaine de dollars, mais sur le long terme, vous allez économiser largement!

Dans les débuts, j’aurais aimé avoir accès à une liste comme celle-là. Pour ma part, j’ai fait plusieurs heures de recherche pour trouver les trucs de toutes les personnes qui partageaient leur parcours sur le web. Grâce à celle-ci, vous pourrez facilement appliquer ces alternatives au gré de vos apprentissages et ainsi appliquer un peu plus de changement lorsque vous finirez vos produits à la maison!

Essuie-tout

Utilisez des torchons ou des alternatives plus durables telles que les Kliin pour remplacer les essuie-tout. Depuis cinq ans, j’utilise les mêmes et ils dureront encore autant de temps! Pour ma part, j’ai un bac de lavage spécialement pour les serviettes. Une fois plein, je fais une brassée, je fais sécher et ils sont prêts à être réutilisés! J’ai environ une vingtaine de serviettes et je fais une brassée aux deux semaines.

Éponges

J’ai remplacé les éponges par une brosse en fibres naturelles! Je devais acheter un paquet d’éponges jetables tous les mois. Même si ça coûtait que 1,50 $, c’est une dépense qui revenait toujours en plus de produire énormément de déchets. Ma brosse me dure environ quatre ans et elle est super efficace!

Shampoing en bouteille

Il existe tellement de shampoing et revitalisant en barre aujourd’hui! Choisissez l’entreprise que vous préférez et c’est des dizaines de bouteilles qui éviteront les dépotoirs!

Serviettes et tampons hygiéniques

Optez pour une coupe menstruelle et des protège-dessous lavables. Bien que ce soit une transition qui peut prendre quelques mois pour s’adapter, ça en vaut largement l’investissement! Utilisatrice de la coupe depuis trois ans, je ne retournerais pas derrière.

Produits nettoyants

On est capable de tout nettoyer avec de l’eau, du bicarbonate de soude, du savon de castille ainsi que du vinaigre. Il existe une foule de recettes sur le web! Aussi, il existe maintenant plusieurs magasins zéro déchet afin d’acheter des produits en vrac, même le détergent!

Brosse à dents en bambou

On doit changer notre brosse à dents tous les trois mois, ça fait donc quatre brosses à dents par année et par personne qui sont jetées! Au bout de 20 ans pour une famille de quatre, ça représente 320 brosses au dépotoir. Imaginez pour une population entière! En choisissant celle en bambou, elle se composte facilement. Le bambou est un arbre qui pousse très rapidement, ce qui en fait une ressource durable.

Cafetière

La presse française permet de faire infuser du café sans devoir acheter des filtres. Elles sont presque toujours sans plastique et elles sont très durables lorsqu’on en prend soin.

Tasse à café

Si vous aimez apporter votre café partout avec vous, c’est définitivement un accessoire à avoir! Parfois, certains café offrent même une escompte lorsqu’on apporte notre tasse.

Sacs réutilisables

Durant sa transition écologique, on en vient à devoir se procurer des sacs réutilisables. Premièrement pour les fruits et légumes qu’on achète à l’épicerie ou les noix en vrac, puis les sacs réutilisables qu’on traîne toujours avec soi. Presque l’entièreté de mes sacs réutilisables m’a été donnée avec un achat dans un magasin ou autre.

Plats pour les lunchs

Avant, je n’avais que des plats en plastique pour mes lunchs. Au fur et à mesure qu’ils devenaient inutilisables, je les remplaçais par des contenants en verre. Ils sont plus durables et c’est mieux pour la santé (vous irez lire sur les effets néfastes de l’utilisation du plastique pour les lunchs).

Tampons démaquillants

Avec l’expérience, je n’aurais eu besoin que d’un seul tampon que je nettoie tout de suite après utilisation et que je laisse sécher pendant la nuit. C’est vraiment mieux que les jetables! Ils sont plus doux et ils ne se défont pas pendant l’utilisation.

Bouteilles d’eau

Chaque humain devrait avoir sa propre bouteille d’eau réutilisable avec soi en tout temps! Des milliers de bouteilles d’eau en plastique sont jetées tous les jours. De plus, elles coûtent cher, soit de 2 $ à 5 $ dans les distributrices ou dans les kiosques. Demandez gentiment à un petit restaurateur de bien vouloir la remplir et je ne me suis jamais fait dire non!

Pellicule plastique

Si vous n’en avez pas, vous trouverez des alternatives facilement à la maison pour entreposer vos aliments. Par exemple, j’utilise une assiette pour couvrir un grand saladier ou je mets les restants dans des plats ayant un couvercle. Sinon, les pellicules en cire d’abeille sont une bonne alternative écologique pour entreposer les aliments.

Magasiner seconde main

Avant d’acheter quelque chose de nouveau, je regarde toujours s’il n’est pas disponible usagé. En plus d’économiser minimum 50 % versus le prix du même item neuf, je ne contribue pas à la demande de ressources naturelles.

Sac à poubelles

Il est facile d’utiliser des sacs d’épicerie récupérés, opter pour des sacs compostables et biodégradables ou les faire soi-même en papier! Plus vous réduirez vos déchets, moins vous en aurez besoin.

Shampoing sec

Plutôt que d’opter pour la bonbonne, j’ai choisi celui en poudre du Lush qui m’a duré une éternité. Cependant, aujourd’hui je n’utilise plus de shampoing sec sur une base régulière.

Crème à raser

Je ne comprends pas pourquoi j’achetais ce produit. Faire mousser du savon fait aussi bien l’affaire!

Cahier de notes

Maintenant, nous sommes plus nombreux à utiliser notre cellulaire pour prendre des notes. Néanmoins, lorsque je veux en prendre sur du papier, je réutilise ce que j’ai chez moi comme de vieilles enveloppes ou le verso d’une lettre.

Bref, voici quelques suggestions d’articles du quotidien à échanger pour avoir un mode de vie plus vert et minimaliste. Si jamais il y a d’autres choses qui me viennent en tête, je viendrai les ajouter!

Autres articles:

girl boss, living with less, entrepreneurship
ce que je n'achète plus depuis que je suis minimaliste

3 Comments

  • Picard Francoise

    Moi je te lis depuis le début et relis j’aime tout ce que tu fais j’a commencer à dessemcombrer et je fais des choses pour réduire les déchets et je continue à suivre j’ai lu les livres de Dominique Loreau très intéressant merci pour tout ça nous aide beaucoup 😍

  • Ann O'Nyme

    Merci Vicky pour cet excellent article !
    Je n avais jamais pensé aux sacs en papier.
    Pourrais-tu expliquer comment les réaliser stp ?
    Merci beaucoup !

  • Camille

    Bonjour Vicky ! Super, cet article, et très utile. Je crois qu’à l’exception du film plastique (mon prochain objectif, faire mes feuilles de bee wrap) et des tampons hygiéniques (objectif suivant), je fais déjà tout ça. Je suis contente, du coup ! Ca permet de voir qu’on a bien avancé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *