Bien-être personnel,  Tous les articles,  Vidéos

Les bienfaits de passer 24 heures sans cellulaire ni réseaux sociaux

C’est cette année que je célèbre le 10e anniversaire de l’achat de mon premier téléphone cellulaire. Ce qui signifie que depuis 2009, cet appareil révolutionnaire est littéralement l’extension de ma main.  Il me suit partout et je passe en moyenne 3,5 heures par jour à naviguer sur les différentes applications, souvent sans but précis.

Je reconnais que je suis dépendante de mon téléphone et que plusieurs de mes actions du quotidien sont facilitées grâce à cette technologie. Cependant, je voulais voir ce que c’était de retourner à la base et de vivre 24 heures sans cellulaire ni réseaux sociaux. Pour me débrancher un peu de ma vie digitale et pour me reconnecter à mon quotidien. Celui qui se passe dans la vraie vie, où le temps s’écoule beaucoup trop rapidement.

Pour voir toute l’expérience, vous pouvez visionner le vlog où je filme mon quotidien dans cette nouvelle réalité.

Les bienfaits remarqués

Plus de temps pour vivre

Le premier avantage et le plus important selon moi est que j’ai eu beaucoup plus de temps pour faire mes tâches du quotidien, mais aussi pour lire, ranger et faire des activités. En moyenne, je passe 3,5 heures par jour sur mon téléphone. Certaines journées, cette durée s’allongeait jusqu’à 5 ou 6 heures!

Bien entendu, une bonne partie de mon travail se fait à partir de cet appareil. Néanmoins, je sais que mon temps aurait pu être mieux organisé, de manière à faire mes tâches plus rapidement!

Étant donné que je ne pouvais pas aller sur mon cellulaire durant cette journée, j’ai dû occuper mon temps différemment. J’ai donc cuisiné, lu et rangé l’appartement. Aussi, j’ai eu le temps de rendre visite à mon amie sur la rive sud de Montréal!

Arrêter de se comparer

C’est bien connu, les réseaux sociaux nous influencent et pas toujours positivement. Avec la multitude de comptes sur lesquels il est possible de tomber tous les jours, nous nous comparons sans cesse et parfois sans même qu’on s’en rende compte. Il suffit d’ouvrir Instagram pour voir des filles parfaites, avec des vies parfaites et un mode de vie parfait pour se sentir petite dans ses shorts.

En faisant une pause d’aussi peu que 24 heures, j’ai moins ressenti cet aspect négatif. Je ne me suis pas comparée de la journée ou presque! Alors qu’il suffit d’ouvrir Instagram 10 minutes pour s’être comparée avec une centaine de personnes. Honnêtement, ça m’a énormément détendu et j’ai davantage apprécié ma propre vie!

Les deux mains libres

Nous sommes plusieurs à avoir notre téléphone toujours à côté de nous ou bien dans l’une de nos mains. Durant cette journée sans cellulaire, j’ai rangé mon appareil, ce qui m’a libéré entièrement. Je n’avais plus ce réflexe de toujours chercher mon téléphone, de le garder à vue d’œil ou de le traîner dans mes mains lors de mes déplacements.

C’est peut-être un peu exagéré… mais je n’avais plus l’impression d’être handicapée d’une main!

Vie virtuelle versus le quotidien

Le dernier bienfait que j’ai remarqué est que j’avais l’impression de vivre une seule vie, ce qui ne m’était pas arrivé depuis bien longtemps. Je crois qu’il faut le vivre pour mieux comprendre, mais c’est comme si habituellement mon cerveau fonctionne pour penser à ma vie virtuelle et à ma vie quotidienne. Pendant ce 24 heures, j’étais concentrée sur ma vraie vie plutôt que divisée entre deux mondes.

            Les bienfaits de vivre 24 heures ou plus sans cellulaire ni réseaux sociaux sont nombreux et sont davantage portés vers l’humain. Cependant, je crois qu’il est important de parler des côtés négatifs parce qu’il y en a eu plusieurs. Vous remarquerez que ces derniers portent davantage sur le côté pratique et technologique.

Quelques-uns des points négatifs :

  • Se situer dans un environnement inconnu devient très difficile
  • Ralentis les communications
  • Problèmes de communication entre deux personnes
  • Incapacité d’accumuler des points de fidélité (cartes dans le cellulaire)
  • Demande beaucoup plus de préparation et d’organisation au quotidien
  • Perds la notion du temps à la minute près
  • Incapacité d’utiliser le partage de connexion de son cellulaire pour travailler sur son ordinateur

Néanmoins, j’ai adoré l’expérience de vivre 24 heures sans cellulaire et réseaux sociaux, pour réaliser à quel point nous sommes devenus dépendants de ces technologies. Peut-être que mon prochain défi sera de le faire, mais sans écran! À suivre.

Pour regarder la vidéo complète:

Autres articles:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *