ce que je n'achète plus depuis que je suis minimaliste
Minimalisme,  Tous les articles

Ce que je n’achète plus depuis que je suis minimaliste | 4 ans plus tard

Passant de surconsommatrice à minimaliste, j’ai revu entièrement ma manière de consommer et d’acheter les biens dans les quatre dernières années. Avant, je pouvais avoir des dizaines de détergents pour faire le ménage et des dizaines de bouteilles de shampoing d’avance. Je possédais tout en trop grande quantité parce que je ne pouvais m’empêcher d’acheter, point.

Durant mon cheminement, il y a plusieurs choses que j’ai tout simplement arrêté d’acheter, afin de vivre plus simplement et pour être plus écologique.  J’avais fait une liste après ma première année de minimalisme et j’ai cru bon de la mettre à jour pour voir l’évolution depuis ce moment. La voici!

1- Papier essuie-tout

J’utilise maintenant des torchons de vaisselle pour nettoyer et essuyer. Hop dans la machine!

2- Éponges jetables

J’utilise une brosse en bois et en fibres naturelles. Ma première brosse m’a duré presque quatre ans! On peut la mettre au compost lorsqu’elle est trop vieille.

3- Maquillage extravagant

Plutôt que d’avoir des palettes et des palettes d’ombres à paupières colorées ainsi que tous les rouges à lèvres de couleurs inimaginables, j’ai quelques cosmétiques naturels aux teintes neutres pour rehausser mon visage.

4- Savon à vaisselle conventionnel

J’opte pour du savon à vaisselle en vrac, biodégradable et naturel.

5- Papier d’emballage cadeau

Tout au long de l’année, de recycle les papiers qui pourraient faire jolie pour les utiliser lorsque je dois emballer un cadeau.

6- Shampoing sec

Avant, j’optais pour les shampoings secs en vaporisateur. Malheureusement, ils sont très nocifs pour l’environnement. J’ai ensuite utilisé du shampoing sec en poudre, mais après une utilisation fréquente et des cheveux de plus en plus fins, j’ai décidé d’arrêter d’utiliser ce genre de produit, tout simplement.

7- Vernis à ongles

Et dire que j’avais quarante bouteilles de vernis à ongles à une certaine époque. Durant ces quatre dernières années, je n’ai racheté qu’une seule bouteille, et j’ai regretté. Mes ongles sont au naturel et en santé!

8- Shampoing et revitalisant en bouteilles

Il existe maintenant tellement de shampoings en pain. Ce n’est pas le choix qui manque!

9- Livres

J’emprunte tous mes livres à la bibliothèque. Je ne vous cacherai pas que j’ai acheté quelques livres dernièrement, mais ils m’ont couté moins de 2 $ l’unité et je prévois les donner lorsque je les aurai terminés.

10- DVD

Il est tellement facile de regarder des films en ligne ou sur des plateformes de streaming comme Netflix. Je n’ai plus de lecteur DVD non plus.

11- Parfums

Je n’ai jamais racheté de parfum depuis que j’ai commencé le minimalisme. Celui que j’ai m’a été offert en cadeau.

12- Plats de plastique

Je n’achète plus de plats tupperware en plastique pour les lunchs. Je réutilise les contenants qui servent à l’emballage des produits à l’épicerie ou je choisis ceux en verre qui sont plus durables et gardent mieux la fraîcheur.

13- Accessoires de nettoyage

Avant, j’avais des accessoires pour le ménage qui étaient jetables. Lingettes et plumeaux à utilisation unique qui coûtaient cher et qui n’étaient pas écologiques. Maintenant, j’opte pour des serviettes et une vadrouille qui s’utilisent à l’infini!

14- Médicaments et onguents

Les seuls médicaments en vente libre que j’achète sont les capsules d’ibuprofène ainsi que du charbon actif. Je n’achète plus les sirops pour la toux, pilule contre les allergies et onguents miraculeux.

15- Talons hauts

Dire que j’avais plusieurs dizaines de paires. Ce n’est pas confortable et je ne les porte pas pour la peine. J’ai décidé d’arrêter d’en acheter.

16- Magazines

Je ne vois plus l’intérêt d’acheter de magazines.

17- Livres de recettes

J’ai réalisé que je suis davantage portée à chercher en ligne que de fouiller dans mes livres de recettes.

18- Chandelles

Je fabrique maintenant les miennes avec de la cire de soja.

19- Bijoux de fantaisie

Je préfère les bijoux en or ou en argent qui restent beaux avec le temps et que je peux porter tous les jours.

20- Décoration

Je n’achète plus de décoration simplement pour décorer. Tout ce que j’achète a une utilité ou est un souvenir. C’est avec ces objets que je décore.

21- Gadgets de cuisine

Je me suis rendu compte qu’ils étaient souvent difficiles à nettoyer en plus de prendre de la place. On peut tout faire avec un simple couteau!

22- Télévision câblée

Je ne regarde pas assez la télévision pour payer pour ce service. De plus, lorsque la télévision est allumée «en background» ça ne me permet pas d’être productive.

23- Tampons démaquillants

J’opte pour ceux réutilisables en bambou. Ça change une vie!

24- Pellicule plastique

Lorsque j’en achète, je l’utilise. Donc, j’ai décidé d’arrêter d’en acheter et d’utiliser des plats avec couvercles ou des pellicules en cire d’abeilles réutilisables.

25- Chaussures

J’ai arrêté d’acheter des chaussures juste pour en acheter. Lorsque j’en achète, c’est pour remplacer une vieille paire ou parce que j’en ai besoin.

26- Surconsommer à l’épicerie

J’ai arrêté d’acheter des aliments juste pour acheter. Maintenant, j’achète que ce dont j’ai besoin et le moins transformé possible.

27- Tampons

J’utilise maintenant la diva cup qui est réutilisable pendant dix ans.

28- Crème à raser

J’utilise maintenant mon savon que je fais mousser.

29- Étuis à cellulaire

Maintenant, j’en ai un seul. Avant, j’en avais une dizaine que je changeais tout le temps.

30- Sens bon pour la voiture

Ce n’est tout simplement pas essentiel dans ma vie.

31- Savons en pompes

Je choisis maintenant des savons en pains, des savons écologiques ou je prends le savon à vaisselle.

32- Boissons sucrées

Avant, je devais m’acheter des cappuccinos glacés cinq fois par semaine l’été. Maintenant, je fais mon café glacé à la maison et ça me permet d’économiser beaucoup.

33- Abonnement mensuel

Tout ce qui était abonnement à des boîtes de cosmétiques et produits corporels, j’ai arrêté d’en acheter.

34- Cintres

Si j’ai besoin d’acheter des nouveaux cintres, cela veut dire que j’ai trop de vêtements. Donc je fais du tri plutôt que d’acheter de nouveaux cintres.

35- Produits nettoyants

Pour le ménage, je fabrique les miens à partir de bicarbonate de soude et de savon de castille liquide.

36- Les thés

J’ai tellement acheté de thés à une certaine période de ma vie que je suis encore en train d’essayer de les passer. Par contre, je recommencerai à en acheter lorsque je terminerai ceux que j’ai.

37- Des meubles usagés pour faire des projets créatifs

Avant, je passais mon temps à magasiner sur les sites de petites annonces pour trouver des meubles vintages à un prix d’aubaine. Je les stockais et j’en faisais des projets créatifs éventuellement. J’ai arrêté de faire cela, car je m’attachais trop à ces meubles, en plus de prendre de l’espace chez moi. Je préfère m’adonner à d’autres passe-temps maintenant.

38- Articles de bricolage

Je ne fais pas suffisamment d’artisanat pour avoir tout le matériel nécessaire chez moi.

39- Eau en bouteille

J’utilise une bouteille réutilisable. Les très rares fois que j’ai une bouteille jetable, c’est parce que j’étais en train de mourir de soif et que je ne voulais pas acheter une boisson sucrée.

40- Rasoirs jetables

Quatre ans plus tard, je suis toujours en train de terminer mon stock de rasoirs jetables que j’ai accumulé durant des années. J’en utilise un par année seulement.

41- Cahiers de notes

J’utilise encore tous ceux que j’ai accumulés et que j’ai gardés avec les années. Sinon, je réutilise de vieilles feuilles.

42- Sacoches

J’ai une sacoche de style sac à dos et une plus petite sacoche pour les occasions où j’ai besoin d’acheter moins de choses. Plutôt que d’avoir une foule de sacoches originales que je ne peux utiliser fréquemment.

43- Feuilles d’assouplissant

En utilisant des savons pour la lessive qui sont simples et doux, je ne ressens pas le besoin d’avoir des feuilles d’assouplisseur.

44- Liquide assouplissant

Même chose que pour le point précédent.

45- Café en capsule

Je fais maintenant mon café avec la presse française. J’ai vendu ma machine à capsules.

46- Décorations de saison

J’utilise ce que j’ai déjà ou je les fabrique moi-même, puis je les recycle ou je les composte.

47- Dernières technologies

J’utilise mes appareils jusqu’à ce qu’ils meurent, plutôt que de constamment les remplacer.

48- Sacs réutilisables

Il y a une foule d’occasions où on en reçoit gratuitement, donc je n’en achète plus, sinon je me retrouve avec une foule de sacs.

49- Lunettes de soleil

Maintenant, j’ai une seule paire ajustée à ma vue et je sais en tout temps où elle est.

50- Crayons et stylos

Encore une fois, j’en ai tellement acheté avant mon processus vers le minimalisme que j’utilise encore les mêmes. Aussi, il est facile d’obtenir des stylos gratuitement. Souvent, on en rapporte à la maison et on ne sait même pas comment ils sont arrivés dans notre sac à main.

Autres articles:

3 Comments

  • Millionnaire Invisible

    Moi c’est simple …

    … je n’ai plus de voiture. Une seule chose, une très grande différence à la fin de l’année. Je marche. Je fais beaucoup de bixi. L’hiver, je prends le métro un peu plus (mais pas de passe car je continue de marcher). Je loue une voiture toutes les deux semaines pour sortir de Montréal.

    Ensuite, bien d’accord avec votre énoncé sur les dernières technologies. Ça va aussi de paire avec la consommation des derniers jeux vidéos ou des dernières séries. Et enfin, tout comme vous, je n’ai pas le câble. On achète souvent pour faire comme les autres. On change de télé ou de radio parceque quelqu’un nous dit que nos appareils sont vieillots ou nous demande si on manque d’argent pour acheter du neuf … curieusement, c’est bien parceque j’use mes objets jusqu’à la corde que je suis justement millionnaire aujourd’hui.

    D’ailleurs, à ce titre, la plupart des millionnaires que je connais, ou qui vont sur mon site, sont parfaitement invisible. D’où mon nom de blogue. Des gens bien simples qui comprennent qu’on ne devient pas indépendant financièrement en jetant l’argent par les fenêtres pour impressionner son voisin ou son beau frère. N’est pas millionnaire celui qui se pavane en BMW de l’année, loué à $750 par mois (avant taxes, entretiens, assurances, plaques …) et après un acompte de $6500 … mais tout le monde y voit un gage de réussite.

    Non, c’est difficile, socialement, d’avoir de bonnes habitudes. Se « gâter », ou « en profiter » … une question de valeurs.

    Continuer votre blogue. Très inspirant !

  • Jacqueline EL Borai-Serex

    Bonjour,
    Pourrais-tu partager ta façon de faire pour :
    18- Chandelles Je fabrique maintenant les miennes avec de la cire de soja.

    Merci!

  • Caroline

    Je n’était pas particulièrement minimalist mais je me rends compte que j’ai suivi le même chemin que toi tout simplement en questionnant la qualité et l’utilité de mes achats, en particulier tout ce qui touche à la santé.
    Maintenant j’ai vraiment envie de faire mieux avec moins et je suis ure de trouver l’inspiration sur ton blog.
    Qu’est ce qui a été le déclencheur pour toi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *