budget économie économiser calculatrice covid 19 pandémie
Budget et économie,  Tous les articles

Remettre sur pied ses finances personnelles après la crise

Avec les événements qui sont arrivés à la suite de la pandémie de la Covid-19 en mars dernier, plusieurs se sont retrouvés dans une situation financière précaire: perte d’emploi, perte de contrats et des milliers de personnes se sont retrouvés au chômage. Pour ma part, je m’étais préparé il y a déjà bien des années à une telle situation en remboursant mes dettes, en me constituant un fond d’urgence solide et en respectant à la lettre mon budget mensuel. 

Cependant, ce sont 53 % des Canadiens qui vivent d’un chèque de paie à l’autre. On peut donc penser que les événements ont été dévastateurs économiquement pour bien des ménages. 

Je suis moi-même passée par là, alors que mon endettement était de 16 000 $ à vingt ans. En établissant une stratégie et en faisant preuve de discipline et de volonté, je suis parvenue à rembourser la totalité en moins de deux ans. Deux années plus tard, je suis parvenue à économiser suffisamment pour quitter mon emploi et réaliser mon rêve: devenir travailleur autonome

Voici donc mes quelques conseils pour gravir la montagne et remettre sur pied ses finances personnelles après une crise. 

1- Revoir ses priorités et refaire son budget

Les rentrées d’argent ne sont plus aussi certaines qu’avant. Devant l’inconnu, mieux vaut évaluer son budget et réduire ses dépenses ou annuler certaines dépenses récurrentes comme les abonnements à des plateformes en ligne. Un exercice que j’aime faire, c’est de faire mon budget en ne gardant que les dépenses essentielles. Ainsi, ça me permet de voir la somme réelle que j’ai besoin mensuellement pour vivre et ça me permet de voir toutes les dépenses non essentielles qui peuvent être diminuées. 

2- Régler rapidement ses dettes dès les premières rentrées d’argent

En cette période d’incertitude, régler ses dettes dès que l’on peut est selon moi une bonne stratégie. Si jamais on doit faire face à une perte d’emploi ou une baisse de revenus soudaine, aucun retard n’aura été accumulé et cela enlèvera un gros stress au quotidien. 

3- Reporter les dépenses non essentielles à plus tard

Achat d’un nouveau manteau, de nouvelles bottes, changement de cellulaire, achat d’une nouvelle télé… Tout ça peut attendre à plus tard! Ainsi, vous garderez vos coffres à flots pour être mieux préparés à un rendez-vous médical ou une visite chez le dentiste.

4- Constituer son fond d’urgence / Renflouer les coffres

La crise nous aura appris une chose: avoir un fond d’urgence peut être très pratique devant l’inconnu. Avoir quelques centaines ou milliers de dollars de côté est idéal pour assurer ses arrières en cas d’instabilité mondiale. Un fond d’urgence permet aussi d’éviter la roue de l’endettement. Si jamais une grosse dépense survient, vous aurez les sous de côté!

5- Vivre plus simplement pour quelques mois

Mon point préféré. Pourquoi ne pas revenir à l’essentiel? Le début de la pandémie a été une onde de choc pour tous. Instabilité sur les marchés, baisses de revenus, fermeture de commerces et restaurants… Sans parler de tout le stress que cela a occasionné! Vivre plus simplement est une bonne façon d’économiser sur le long terme, en changeant son mode de vie. Cuisiner davantage, fabriquer des objets soi-même, prendre le temps de renouer avec la lecture, trouver des passe-temps gratuits ou presque… Selon est l’essence même de la simplicité au quotidien!

Bref, la crise aura servi de leçon pour plusieurs. Mieux vaut profiter des conjonctures actuelles pour remettre ses finances personnelles en ordre en vue du futur!