Santé, alimentation et exercice,  Tous les articles

Faire un bouillon avec des restants de légumes

Je ne suis certainement pas la première à faire un bouillon zéro déchet fait avec des restants de légumes qui auraient été destinés au compost ou à la poubelle. Cependant, lorsque ce mouvement est apparu, je suis tout de suite tombé en amour avec cette recette. Vous l’aurez deviné, j’adore cuisiner avec de très petits budgets, donc ce bouillon tombait à point!

Comment faire son sac de légumes

Pour faire un bon bouillon de légumes recyclés, il est important de bien les choisir et de bien équilibrer son sac. Il faut éviter de mettre des légumes amers ou à feuilles qui viendront donner un goût d’amertume au bouillon.

Mes légumes favoris sont : les restants de carottes, les pieds de brocolis, le céleri, les pelures d’oignon, les branches de persil, les oignons verts, les poivrons (mais pas trop), les pieds de poireaux et les bouts de champignons.

Les légumes à éviter, selon moi, sont : les courgettes, les betteraves (à cause de la couleur), les aubergines, les herbes fraîches disparates, les légumes moisis, les courges, les patates, le chou, les asperges, le céleri-rave, le chou-fleur, etc.

Ça dépend vraiment des goûts et il est possible de faire des bouillons à saveurs asiatiques en utilisant les branches de coriandre, par exemple, et en variant les légumes.

Comment préparer les légumes avant de les congeler

Personnellement, je lave toujours tous les végétaux que le mange. C’est le cas aussi pour les légumes destinés à un futur bouillon.  Pour cette raison, je n’utilise pas les épluchures de carottes, car je rince les carottes après les avoir épluchées. (Si ça fait du sens!)

Je coupe les bouts qui pourraient avoir des restants de terre, qui sont trop mous, presque moisis ou moisis. Ça risque d’apporter un mauvais goût au bouillon autrement. De plus, il n’est pas nécessaire de couper en petits bouts les légumes, étant donné que c’est seulement le liquide qui sera filtré et conservé.

Une fois bien lavés et triés, je jette mes restants de légumes dans un sac à congélation et je les accumule jusqu’à ce que mon sac soit plein. C’est environ aux 3 mois pour ma part le temps de bien équilibrer mon sac. Si vous êtes une famille ou si vous récupérez absolument tout, vous pourrez faire du bouillon gratuitement pas mal plus souvent!

Recette de bouillon de restants de légumes

Il existe plus d’une recette pour faire un bon bouillon de légumes. Vous pourriez être plus sophistiqué et faire griller des oignons et des carottes dans un gras au choix avant d’y jeter les légumes congelés. Pour ma part, j’aime la version rapide que voici!

Pour faire le bouillon, il suffit de verser le sac de restants de légumes congelés dans un chaudron et y verser de l’eau jusqu’à atteindre presque le même niveau que les légumes. Je préfère mettre un peu moins d’eau pour avoir un bouillon plus concentré, donc plus goûteux. Porter à ébullition.

J’ajoute l’équivalent d’une cuillère à thé de thym, 2 feuilles de laurier et une bonne quantité de sel (environ 1 cuillère à thé ou plus). Je couvre le chaudron, je diminue le feu à température basse, mais assez pour que ça mijote. Il faut laisser mijoter pendant 1 heure minimum.

J’éteins le feu et je laisse refroidir pendant une heure, toujours en étant couvert. Ensuite, j’utilise un contenant hermétique et je filtre le tout en utilisant un tamis pour ne garder que le bouillon. Jeter les restants de légumes au compost idéalement.

Vous pouvez varier les épices selon vos préférences!

La conservation de son bouillon

Une manière pratique de conserver son bouillon est de le verser dans un bac à glaçons et de faire congeler, pour utiliser des cubes de bouillon lorsque nécessaire. Pour ma part, je le verse dans un pot Masson et j’utilise mon bouillon pour des recettes à l’intérieur de 3-4 jours. Si vous ne pensez pas utiliser votre bouillon dans un court délai, il est préférable de le conserver au congélateur. (Attention aux pots en verre, ils peuvent briser au congélateur.)

Le plus beau dans tout ça, c’est que ça permet de donner une dernière vie aux restants de légumes en plus de vous faire un bon bouillon maison qui n’aura rien coûté! Si on compare avec le bouillon liquide en vente à l’épicerie, ça peut représenter une économie de 5 $! Personnellement, chaque recette de bouillon me donne 6 tasses de liquide, mais cela varie énormément selon vos quantités de légumes recyclés et la quantité d’eau ajoutée. N’oubliez pas, moins d’eau ajoutée, c’est plus goûteux!

Autres articles:

décoration minimaliste