Une année de minimalisme, être enfin capable de vivre avec seulement un emploi, plutôt que deux!

vivre_avec_un_emploi

Comme vous le savez sûrement, cela fait maintenant un peu plus d’un an que j’ai entamé mon changement de vie. Vivre avec moins, que ce soit sur le côté matériel ou monétaire, m’a permis de découvrir de nouvelles manières de vivre.

Mon histoire

Depuis que je suis en âge de travailler, j’ai pratiquement toujours eu deux emplois, parfois trois en même temps. Je suis quelqu’un qui aime travailler. En étant très organisée, j’ai toujours trouvé le moyen de réussir à travailler pratiquement sept jours sur sept, à longueur d’année.

Je travaillais 25-30 heures à un endroit et 10-15 heures par semaine pour un travail autonome en plus d’être à l’université temps plein! Aoutch

Cependant, après cinq ans sur ce rythme, je sentais la fatigue et le manque de patience m’envahir. Je n’avais pratiquement aucun temps pour moi et pour faire ce que j’aime. Je n’étais pas toujours agréable pour les personnes qui m’entouraient, particulièrement pendant les 2 dernières années. Je n’étais peut-être tout simplement pas heureuse dans cette routine, mais pourtant je m’en suis rendu compte que très récemment.

J’avais pris la décision, il y a deux mois et demi, de quitter mon travail autonome, par manque de passion pour ce domaine. J’ai fait du Home Staging avec de fabuleux courtiers pendant 2 ans! Par contre, ce travail nécessite des achats donc des dépenses et requiert beaucoup de perfection. Depuis la dernière année, avec mon intérêt grandissant pour le minimalisme, j’ai lâché prise sur la perfection.  Vous connaissez l’expression Vivre et laissez vivre? Et bien, c’est totalement ce qui m’est arrivé à ce moment.

vicky home staging

Ma photo officielle de conseillère en valorisation immobilière!

Par contre, la vie étant faite de manière à ce qu’on apprenne de nos erreurs, j’ai été engagée comme agente de communication pour une entreprise la journée suivante de ma décision. J’y ai été moins de deux mois.

À l’origine, je voulais pour l’été être plus libre que ce que j’avais vécu les années précédentes. J’avais envie d’avoir enfin du temps pour moi. Malgré cela, je ne me suis pas écoutée et j’ai quand même accepté cet emploi.

J’étais chanceuse si j’avais une journée de congé dans la semaine, parce que j’y travaillais les débuts de semaine, et les fins de semaine à un autre endroit. Bref, je n’avais plus de vie.

Avoir un seul emploi, après en avoir eu 2 et 3 en même temps, et ce, pendant 5 ans.

Cela fait maintenant 3 semaines que j’occupe maintenant un seul emploi que j’aime et où je me sens bien. Maintenant, j’ai beaucoup de temps libres pour moi et ce seul emploi me permet de subvenir à mes besoins.

Depuis quelques mois, j’ai réussi à me bâtir un budget qui fonctionne avec mon style de vie et que je suis capable de respecter. Cela fait en sorte que je sais exactement la somme d’argent que j’ai de besoin à chaque début de mois.

Je n’aurais jamais été capable d’avoir seulement un emploi si l’on reculait de 2 ou 3 ans. Je dépensais plus que ce que je gagnais! Maintenant, je suis même capable d’économiser avec ce seul emploi.

Comme je suis heureuse! 

Avoir le choix

Ce qui est bien dans tout ce cheminement, c’est que lorsque vous n’avez pas besoin d’énormément d’argent pour vous acheter un paquet de n’importe quoi, vous êtes plus libres.

Vous pouvez décider de quitter un endroit que vous n’aimez pas et où vous n’êtes pas heureux, sans vivre un énorme stress financier. Vous n’êtes pas pris dans une situation où vous devez rester afin de payer les meubles et la télé à crédit.

Réduire ses besoins et ses dépenses permet d’être plus heureux. Ce n’est pas vrai que l’argent apporte le bonheur, car pour avoir de l’argent, il faut se consacrer pendant un nombre incalculable d’heures à occuper un emploi que l’on n’aime pas nécessairement. Ensuite, toutes ces heures consacrées à faire quelque chose que nous n’aimons pas nous servent à nous procurer des biens qui nous apportent un bien-être éphémère. Et ça recommence!

Quand je vois toutes ces personnes tristes parce qu’elles travaillent dans des emplois bien payés et qu’elles n’ont pas le choix de rester, je n’ai que l’envie de leur dire qu’il peut y avoir autre chose devant eux! Il suffit d’ouvrir votre esprit et de sortir de la pensée populaire!

Bref

piste_cyclable_minimalisme

La piste cyclable, ma nouvelle activité gratuite préférée!

Le minimalisme m’a permis de réduire mes besoins et mes dépenses. Cela m’a permis de trouver une certaine liberté pour les emplois que je peux occuper. Avoir un emploi après en avoir eu plusieurs en même temps, et ce, durant plusieurs années, me rend énormément heureuse. J’ai enfin du temps pour moi et pour prendre soin de moi. Je n’ai jamais fait autant de sport en plein air depuis que je travaille moins! Je peux maintenant faire ce que j’aime comme m’occuper de ce blogue et écrire sur des sujets que j’aime.

Prenez-vous le temps de prendre du temps pour vous?

 

Partagez ceci:
Share

13 réflexions sur “Une année de minimalisme, être enfin capable de vivre avec seulement un emploi, plutôt que deux!

  1. Vraiment très inspirant! Je commence lentement, mais surement le minimalisme & j’adore te suivre. Merci de partager tes expériences, trucs et idées.

  2. Je comprends totalement ta situation. J’ai été élevé d’une manière à considérer le travail comme quelque chose de très important. Je m’investis dans mes emplois à 100%. Étant organisée tout comme toi, je me suis permise d’avoir plus d’une job à la fois et ce, malgré les études (au collégial par contre).

    J’aurais aimé dire que ça m’a pris moins de temps que toi de constater que ce mode de vie est plus essoufflant qu’autre chose. Cependant, même si je roule avec seulement un emploi avec les vacances, en réalité, un deuxième emploi embarque avec le cégep qui recommence (je suis tuteure en français). En plus, j’investis beaucoup de temps dans mon récent blog dans lequel je vois un projet sérieux. Donc, bon, je ne suis pas complètement sortie du bateau! Au moins, cet été plus relax que les autres m’aura fait énormément de bien et cette décision de prendre des vacances reposante pour une fois montre que je suis capable de réaliser où sont mes limites.

    Par curiosité, quel est ton emploi actuel qui te rend si heureuse? 🙂

    1. Un travail en vente de télécommunication!

      Pour l’instant c’est un emploi étudiant, mais n’empêche que j’y suis bien et bien traitée!

      Merci pour ton commentaire 🙂

  3. Je suis bien d’accord mais c’est vrai pour des personnes capables d’occuper un bon emploi, bien rémunéré. Pour les personnes ayant peu d’éducation et/ou d’aptitudes techniques, sociales, etc, le marché de l’emploi permet à peine de vivre et ces gens sont des minimalistes obligés.

    1. Lorsque le minimalisme pour toi est la solution suprême aux malheurs, ça ne devient pas du minimalisme obligé!

      Tout est dans la manière de percevoir sa vie et ses projets!

      #optimisme !

  4. J’avais l’habitude de prendre ce qui passait : la peur de manquer d’emploi! Cet été, je n’ai pas travaillé du tout. J’ai par contre beaucoup marché dehors, lu, pique-niqué dans un parc près de chez moi (que j’ai découvert en marchant :-)). Bref, le soleil, la vitamine D, l’exercice, le grand air et la bouffe fait maison m’ont apporté un grand bien-être, et un tonus musculaire supérieur. J’avais l’habitude d’arriver en septembre complètement à plat. Ce n’est pas le cas cette année! Et je suis beaucoup, beaucoup moins à cran!

  5. Je viens de découvrir ton blog que j’ai dévoré! Actuellement en recherche d’emploi, je me pose beaucoup de questions sur ma mission de vie, les choses que je peux changer pour devenir “meilleure” et me sentir mieux dans ma vie au quotidien. J’étais aussi du genre à accepter n’importe quel emploi parce que travailler était essentiel pour moi, mais je dépensais toujours trop, je ne respectais jamais mon budget pour des choses futiles (vêtements, restaurants…) en plus. Depuis peu je sens qu’avoir moins de moyens me demande plus de réflexion sur la vie et ce dont on a réellement besoin, je me suis séparé d’une bonne partie de ma garde robe et j’ai passé tout l’été à faire des pique-nique, des balades… je me suis rendu compte que j’étais plus heureuse comme ça et ton blog m’a convaincu de ne surtout pas revenir en arrière !

  6. Waow, c’est exactement ma philosophie!

    J’ai toujours eu des jobs assez bien payés, mais qui ne m’apportaient aucune satisfaction et beaucoup de fatigue morale… Enfermée dans un bureau 8 à 10h par jour, parce-que c’était ce à quoi me destinaient mes études. Sauf que ça ne me plaisait pas du tout! Alors en février dernier, j’ai dit STOP et j’ai donné ma démission. Je me suis dit que j’allais m’accorder quelques mois pour vraiment réfléchir à ce que j’allais faire et prendre le temps de faire les choses. Quand tu décides de vivre sur tes économies, tu deviens très inventif et tu choisis de prioriser tes dépenses. Et effectivement, ça t’apporte une grande liberté parce-que tu te détaches de cette jungle de consommation: ça apporte satisfaction et parfois même de la fierté 🙂

    Bravo pour ton blog très inspirant, c’est une vraie et belle philosophie de vie!

    1. Merci!! Vous aussi votre parcours a l’air assez impressionnant! Ça prend beaucoup de courage pour démissionner comme ça ! 🙂

  7. J’adore suivre ton blogue et ton histoire m’inspire vraiment ! Je m’y reconnaît et j’ai moi aussi envie de changer ma situation et reprendre ma vie en main. Je commence moi aussi, tranquillement mais sûrement, Le minimalisme ! J’ai installer chez moi une boîte de désencombrement, comme tu le suggérais dans une de tes vidéos ! J’ai déjà réussi à me départir de beaucoups de choses et je t’en suis reconnaissante ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *