Réduire ses besoins pour vivre plus simplement

 

réduire besoinsJe vois souvent des personnes seules ou des familles qui disent ne pas arriver. Ne pas arriver à payer toutes leurs dépenses mensuelles. Ne pas arriver à se nourrir comme ils le souhaiteraient. Ne pas arriver à économiser suffisamment pour réaliser un rêve ou un projet.

Pourtant, ces personnes ont des objets de style gadgets dont je ne connaissais même pas l’existence. (Oui, bien sûr, je généralise. Pourtant, ce genre de constat arrive plusieurs fois par semaine en lisant les commentaires des personnes sur le groupe Facebook Simplicité volontaire au Québec.)

Je crois que dans ce genre de situations, il est d’une extrême importance de redéfinir ses besoins. Par là, je veux dire qu’il faut sélectionner ce qui est vraiment essentiel à notre vie.

Avec toutes les campagnes publicitaires des géants de l’industrie, nous avons appris à redéfinir nos réels besoins :

  • Pourquoi me compliquer la vie alors que je peux avoir un sèche-linge 2.0 super performant, avec plein de gadgets intégrés! (Qui brise régulièrement, et qu’au bout de 5 années d’utilisation, il faut déjà le changer.)
  • Pourquoi me priver de cette super marque de voiture? (Alors que c’est connu que ces voitures coûtent cher à faire réparer et à entretenir.)
  • Je dois absolument faire réparer mon WeedEater, même si je n’ai pas les sous. (La tondeuse peut faire le plus gros du travail, et même si le gazon est trop long pendant quelques semaines, je ne crois pas que la ville vous rendra visite.)

Le marketing créé des besoins que nous n’avons pas vraiment. À force d’entendre toujours les mêmes discours, nous sommes portés à croire que cet article est absolument essentiel et qu’on ne peut vivre sans.

Ce que je vous propose de faire, c’est de redéfinir vos besoins. De définir les articles dans lesquels il est important d’investir son temps et son argent. D’oublier tous articles superflus qui grugent votre argent durement gagné.

minimalist_bathroom

Source photo: VivreAvecMoins sur Instagram

En réduisant les articles que l’on possède, vous pouvez ainsi être plus libres. Entre autres, vous pouvez être plus libres financièrement. En investissant son argent dans des biens de qualité et qui sont durables, vous ferez moins souvent des tours chez le réparateur. Vous serez davantage satisfait de votre achat, car il sera fiable.

Oubliez toutes ces bébelles bas de gamme qui vous apportent insatisfaction, stress, dépenses, et frustration. Au fond, nous avons besoin de très peu pour vivre heureux.

À toutes les personnes qui disent ne pas y arriver financièrement, je vous réponds que vous devez éliminer tous ces objets poison qui vous enlèvent votre liberté financière. Qui vous empêche de vivre vos rêves et de bâtir des projets.

Ne soyez pas leurs esclaves. C’est vous qui possédez les objets, ce n’est pas les objets qui vous possèdent. Gardez cela en tête.

Éliminez les objets poison. Vivez heureux avec peu.

finances_minimalistes

Lire comment je gère mon argent 

Partagez ceci:
FacebookTwitterPinterestTumblrEmailGoogle+

5 réflexions sur “Réduire ses besoins pour vivre plus simplement

  1. À la longue on s’habitue à devoir toujours acheter plus et on perd de vue ce qui nous rend réellement heureux au profit du regard des autres et des relevés de cartes de crédit qui gonflent.
    Super article!

  2. On parle d’objets poisons, mais il y a aussi des objectifs poisons. Celui de vouloir une à tout prix maison ou de mettre X montant d’argent de côté pour un voyage qu’on ne fera peut-être jamais. Le bonheur se trouve dans les petites choses, ça on est bien d’accord!

  3. J’adore ton blog, je viens de le découvrir! 🙂
    Et ce que tu dis est tellement vrai; j’essaie d’appliquer la frugalité et le minimalisme dans mon quotidien mais dans notre société c’est pas évident ! Un pas à la fois!
    Depuis plusieurs mois, je m’installe des limites sur mes besoins et j’investis dans ce qui est le plus important à mes yeux; je suis pas mal plus heureuse ainsi !

  4. Je dis ça souvent aux autres de passer quelques jours dans une chambre d’hôtel… pour leur permettre à ressentir le poids de leurs possessions chez leur demeure. Ils vont finir par comprendre que nous n’avons pas besoin de pleins de choses pour vivre, ce qui permet de réduire l’argent nécessaire pour les posséder.

  5. Bonjour,

    Je viens de dévorer ton article, je suis une adepte du minimalisme depuis plusieurs années j’en parle régulièrement sur mon blog http://positivessence.fr/ .

    Pour ma part je crois que la meilleure décision que j’ai prise a été de me séparer de ma télévision. Quand on voit le nombre de pubs qui passent par jour, on comprend que personne ne puisse résister à l’envie d’acheter le dernier gadget à la mode.
    Il y a aussi un truc tout simple à faire, mettre une étiquette PAS DE PUB sur sa boite au lettre, déjà écologiquement parlant, c’est un geste significatif. De plus, cela permet d’éviter d’avoir le magazine de chez IKE TRUC sous le nez et d’être tenté d’aller y passé sont samedi après-midi.
    Si tu aimes ce genre d’astuce, je t’invite à aller jeter un œil sur mon blog.

    Au plaisir de dévorer ton prochain article.
    Lucile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *