La joie profonde de vivre avec moins, écrit par Francine Jay

En faisait une petite tournée à la bibliothèque de ma ville pour voir ce qu’il y avait de nouveau, je suis tombée sur un livre concernant ce blogue: «La joie profonde de vivre avec moins». Bien évidemment, il m’a interpellé et je me suis dit que de vous en parler sur le blogue allait être une bonne idée. Donc voici mes commentaires sur ce livre.

Tout d’abord, c’est un livre qui traite du minimalisme et des étapes à faire pour apprendre à vivre avec moins. L’auteure traverse toutes les pièces de la maison pour indiquer la psychologie à adopter pour réussir le désencombrement. Elle donne ses trucs pour être mieux organisée et pour être capable de se départir des biens qui envahissent notre espace.

Je ne vous cacherai rien, je n’ai rien appris de nouveau dans ce livre. Le livre surfe un peu sur les dires de la grande Dominique Loreau, auteure et minimaliste depuis plusieurs années.

Par contre, la lecture de ce livre est très facile. Ce sont des phrases courtes avec un vocabulaire simple, ce qui facilite la lecture. Aussi, le livre compte trente courts chapitres, donc il est plus facile de faire des pauses lors de la lecture de ce livre (un petit clin d’œil aux gens occupés!)

Somme toute, je vous dirais que c’est un bon livre qui englobe tout ce qui a trait au minimalisme et qui fait une bonne synthèse de toutes les composantes et des modes de pensée de ce mode de vie. Si vous voulez vous remettre dans un élan de désencombrement, c’est un livre à lire, car il vous permettra de vous replonger dans la science du désencombrement et de la joie de vivre avec moins.

Si vous l’avez déjà lu, dites ce que vous en pensez !

2016 // isbn: 978-2-89758-174-9 // 255 pages

Autres articles:

Partagez ceci:
FacebookTwitterPinterestTumblrEmailGoogle+

Une réflexion sur “La joie profonde de vivre avec moins, écrit par Francine Jay

  1. Je l’ai lue aussi 1 an ou 2 passé en anglais! J’ai adorée et bien que je suis loin d’être une minimaliste modèle j’ai beaucoup appris et c’est ce livre qui m’a aidé à faire le grand ménage de la maison, de chaque pièce, de chaque objet… J’ai beaucoup appris à laisser aller des objets qui auparavant m’aurais sembler impossible. Mon défi pour l’instant est de penser avant d’acheter si le besoin est réel ou qu’il ne l’est pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *