Comment moins consommer et économiser en faisant l’épicerie

economiser_épicerie_minimalisme

Sur le groupe Facebook Simplicité volontaire au Québec, je vois souvent un même sujet passer. L’alimentation. Manger simplement. Surtout, comment réduire sa facture d’épicerie qui est une partie prenante du budget. Certains mentionnent que leur facture d’épicerie pour quatre revient à 250$ par semaine, ce qui est énorme.

problème_epicerie

À partir des trucs des personnes qui ont commenté ces publications et à partir de mes trucs personnels, je vais vous expliquer comment parvenir à réduire sa facture d’épicerie, mais aussi comment moins consommer. C’est-à-dire comment réduire sa consommation et réduire le gaspillage alimentaire. Comment cuisiner simplement, en utilisant des produits que nous avons sous la main.

Si je suis capable de très bien me nourrir avec moins de 30$ par semaine, et que Béatrice de Eille la cheap! a réussis à manger avec 50$ pour un mois, croyez-moi que d’appliquer ses trucs vous aidera à économiser beaucoup!

Les trucs

Commencer par réduire ses besoins

Avez-vous déjà calculé la quantité de calories que l’on peut consommer dans une journée? Il est recommandé de consommer entre 2000 et 2500 calories par journée. Il est certain que les besoins énergétiques des personnes varient selon leur grandeur et leurs activités, mais pour ma part c’est trop.

En ayant pris beaucoup de poids vers la fin de mon secondaire, je me suis rendu compte que je mangeais trop dans une journée et pas nécessairement avec de bons aliments.

Depuis deux années, je me suis mise à réduire les quantités. Je ne me prive aucunement des choses que j’aime, comme deux biscuits en dessert ou encore une crème glacée en fin de journée.

Le truc c’est vraiment de réduire la quantité de choses mangées pour ramener votre estomac à sa taille normale. En le saturant de repas lourds, la digestion se fait plus difficilement et vous mangez beaucoup plus que ce que votre corps a réellement de besoin (allo le surpoids).

simple_food

Source: instagram – VivreAvecMoins

Pour vous donner une petite idée, votre estomac devrait être de la grosseur de votre poing. Depuis que je sais ça, la grosseur de mes assiettes a nettement diminué. Un petit truc, n’utilisez plus les grandes assiettes que nous avons l’habitude d’utiliser. Les petites à dessert suffisent et vous aurez l’impression d’avoir une plus grande quantité que de mettre cette même quantité dans une grande assiette. Psychologiquement, ça marche!

Achetez les spéciaux

Oui, tout le monde connaît ce truc. Pourtant, encore trop de personnes continuent de dire que ce n’est pas suffisant. Pour ma part, si une poche de patates (qui est pas mal essentiel) n’est pas en spécial, je ne l’achèterai pas. Même si j’en ai de besoin. Il y aura sûrement le riz, le couscous ou les pâtes qui seront en spécial et beaucoup moins chers.

Je n’achète jamais, au grand jamais, un aliment qui n’est pas en spécial. Faites-vous une liste de courses avant de partir de la maison à partir des spéciaux des magasins. Je consulte le site www.circulaires.com pour regarder les spéciaux.

Une liste d’épicerie

Au courant de la semaine, je me fais une liste d’épicerie des produits que j’ai de besoin, ou que j’ai terminé. J’apporte cette liste avec moi, mais si les produits ne sont pas en spécial, ça va à une autre fois. C’est tout!

grocery_list_zero_waste

Liste d’épicerie Zero Déchet par Zero Waste Home

Faites votre liste d’épicerie à partir des spéciaux dont vous concocterez vos repas par la suite.

Ne pas suivre les recettes à la lettre

En quittant la maison de mes parents, la meilleure chose que j’ai apprise pour économiser avec l’épicerie est de ne pas suivre les recettes à la lettre. Souvent, les cuisiniers utilisent un, deux ou trois aliments dans leur liste qui coûte chers et que nous avons rarement sous la main.

Vous pouvez modifier ces aliments par d’autres dans votre frigo, et cela permet d’utiliser des légumes qui commencent à vieillir et qui sont dus à être mangés au lieu de les laisser là et d’en acheter d’autres à l’épicerie (qui vous prendra du temps et de l’argent).

chili_végé

La recette de Chili végé aux haricots noirs de Ricardo

Le meilleur exemple est le chili que j’ai fait hier pour souper. J’ai remplacé les patates douces par des patates régulières, j’ai ajouté des flocons de piments au lieu d’un piment jalapenos, ajouté des carottes et des champignons au lieu d’une canne additionnelle d’haricots. Le résultat? Super délicieux même si j’ai omis de mettre les ingrédients qui étaient mentionnés.

Faites régulièrement le ménage de vos étagères

économiser_épicerie

Ce qu’il y a sur le comptoir actuellement: de la soupe tomate que j’ai acheté clairement en trop grande quantité il y a genre…2 ans! De la sauce à spag alors que ma mère fait la meilleure et qu’elle m’en donne toujours lorsqu’elle en fait. Du jus de tomate…Je ne bois pas de jus de tomates. Des dépanneurs qui expirent bientôt (donc qu’on ne mange pas régulièrement).

Une fois par mois, je regarde le contenu de mon garde-manger et je mets sur le comptoir ce qui est dû pour être mangé ou que la date de péremption approche. Ainsi, je vois les aliments tous les jours et je sais que je dois les cuisiner, pour ainsi de pas les perdre.

Ça aide ainsi à savoir ce qui est préférable de ne pas acheter les prochaines fois à l’épicerie. (Bye le jus de tomate et la sauce à spag en canne.)

Cuisiner à partir de ce que vous avez déjà

Lorsque vous voulez préparer un repas, je vous conseille d’utiliser ce qu’il y a dans le frigo. Finissez ce qu’il y a, puis faites l’épicerie lorsque vous n’avez vraiment plus de produits frais. Ainsi vous éviterez le gaspillage alimentaire et cuisinerez à partir des aliments qui traînaient dans le frigo.

Voici une recette de potage vide-frigo que je fais souvent à partir de l’automne!

Acheter moins = consommer moins

Un autre truc que mon copain m’a fait remarquer, dans la dernière année, est d’acheter des plus petits emballages. J’avais toujours l’habitude d’acheter le gros pot de beurre d’arachides. À quoi bon? Je suis la seule à en manger et je ne parvenais pas à le terminer.

Maintenant, j’ai tendance à acheter les petits emballages de nutella (oui on mange encore du nutella, mais moins qu’avant), de ketchup, de beurre de noix,  bientôt la mayonnaise lorsque le pot sera terminé, de baking soda, et autres articles de toutes sortes.

ketchup

Ce que cela fait dans notre conscience, c’est que nous sommes moins portés à surconsommer ces produits, parce que nous savons que nous n’en avons pas beaucoup. Depuis que j’achète la petite bouteille de ketchup en verre, j’en mets beaucoup moins dans mon assiette. Tellement moins, que mon goût pour ce produit diminue et je ne sais même pas si j’en rachèterai une fois la bouteille vide.

Essayez, vous allez voir que ça fonctionne!

Achetez en unités, plutôt qu’en énormes sacs

Je vous conseille d’acheter 2-3 fruits plutôt que d’acheter les gros paniers ou les gros sacs préemballés. Ils seront plus frais et ils seront soigneusement choisis et seront meilleurs. J’ai été tellement déçue lorsque j’ai acheté un casseau de pêches de l’Ontario, et de constater que la moitié était pourries la journée suivante. On apprend de ses erreurs!

C’est le même principe que le paragraphe précédent. Si vous avez un gros casseau de clémentines, vous serez portées à en manger beaucoup plus pour finir le casseau le plus vite possible pour ne pas qu’elles se gaspillent.

Manger moins de viande

Beaucoup de personnes le savent! Mais c’est tellement vrai. Le végétarisme coûte pas mal moins cher et est meilleur pour la santé. Je reprends mon exemple de chili. En termes de protéines, la version végé (haricots noirs) coûte 1$, la version normale aurait coûtée 6-7$.

Si vous n’aimez pas les protéines, commencez par faire moitié viande moitié légumineuse!

Quels sont vos meilleurs trucs pour économiser sur la facture d’épicerie et moins consommer?

#VivreAvecMoins

vivre_avec_un_emploi

minimalisme_voir_les_choses

10_raisons_moins_objets

Partagez ceci:

8 réflexions sur “Comment moins consommer et économiser en faisant l’épicerie

    1. oui hihi! Mon copain est français et il m’en a fait la remarque. Les spéciales ce sont les spéciaux, les promotions, les rabais, etc. 🙂

  1. Très bon sujet, pour moi le ketchup ne devrais même pas faire parti d’une épicerie, premièrement c’est plein de sucre et de sel…en plus ça change le goût des aliments, chez moi je ne me souviens pas en quelle année j’ai acheter du ketchup…

  2. Je fais un jardin un peu plus gros que les besoins quotidiens de ma famille et je mets en conserve, je transforme et/ou congèle les surplus. C’est très économique! Cela réduit un peu toute l’année le nombre de légumes à acheter. ¨Ca nous reconnecte aussi avec la provenance des aliments.

  3. Je ne mange pas beaucoup, toujours en petite portion 5-6 fois par jour, en plus de l’entraînement, c’est parfait. Et donc, cela entraîne l’achat de nourriture « santé » et souvent, les paquets économiques sont les plus gros… Je sépare et congèle si c’est de la viande, ou je fais de grosses portions d’une recette pour en congeler.

    Mon pot de beurre de peanut n’a jamais passé date même si c’est un 2kg.. On en mange très peu pourtant! Et de toute façon, plein d’aliments se conservent bien longtemps après la date d’expiration…

    Enfin, article super intéressant! Mes commentaires n’avaient pas pour but de dire le contraire 🙂

    P. S. Ketchup juste pour le pâté chinois (et dans les hamburger) et malgré le fait qu’il soit goûteux, pas capable d’en manger sans hihi

  4. J’adore ces idées!!! Je vais essayer ceci comme défi pour ma prochaine épicerie en fds – seulement des produits en rabais! On va voir comment ça va se passer! Merci pour l’inspiration!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *