Célébrer Pâques autrement et en toute simplicité avec les enfants

Qui n’aime pas Pâques pour son congé férié et le fait que cette fête soit devenue une ode sans précédent au chocolat!

À l’approche de cet événement, les discussions sur le sujet se multiplient. Une maman décriait la quantité astronomique de sucre qu’allait recevoir son enfant de la part des grands-parents, des oncles, de l’amoureux… Un père critiquait le prix du chocolat et se demandait jusqu’à quel degré de parenté on devait se rendre dans notre générosité. Une amie confiait qu’elle se trouvait radine d’offrir une boîte à lunch avec quelques œufs à l’intérieur, alors qu’une autre défendait son choix d’offrir un livre uniquement.

Et si cette année,  nous faisions les choses autrement?

  1. Limiter le présent à un petit chocolat de qualité. Après tout, souligner le long congé de Pâques ne doit pas rimer avec maux de ventre ou augmenter la réserve de sucreries que nous conservons depuis Halloween déjà!
  2. Limiter le nombre d’enfants qui seront touchés par votre générosité matérielle. Cuisiner un brunch familial avec eux (et laisser une belle latitude aux enfants) peut être une activité qui restera dans la mémoire des petits bien plus longtemps qu’un chocolat moulé en chat. Jouer à la tag dehors alors que la neige fond et que tout le monde rentrera détrempé, mais heureux est une belle alternative! Fabriquer des décorations de Pâques avec des œufs préalablement préparés ou avec du papier cartonné en groupe, peut être plus divertissant et d’une durée plus appréciable, qu’un sourire de vingt secondes précédant le moment où l’enfant va casser puis dévorer son chocolat.
  3. Offrir un livre thématique. Parce qu’on ne peut pas être contre la vertu. 😉
  4. Encourager l’entourage à donner un temps de qualité au lieu de chocolats en quantité. On peut aimer l’enfant sans le couvrir de sucre ou de cadeaux. Il y a une multitude d’autres façons de montrer son amour. Jouer à des jeux de société? Écouter un film collés? Lâcher son téléphone un après-midi?

Étonnamment, vous serez les premiers épatés de ce changement! Pour cette première fois, vous rencontrerez peut-être de la résistance ou des questionnements sur cette transformation. Par contre, en expliquant à votre jeune amateur de congé chocolaté que vous désirez fabriquer avec lui des souvenirs et passer du temps de qualité (et en le mettant en pratique, bien évidemment), vous constaterez, au fil du temps, qu’il se souviendra des moments partagés, mais peut-être pas de la forme de son chocolat.

Et moi? Qu’est-ce que j’ai fait cette année? J’ai profité de la campagne de financement de l’école pour acheter un chocolat de taille moyenne à chacune. Et nous ferons le souper en famille!

Joyeuses Pâques!

Autres articles:

le bonheur, minimalisme, liste 10 choses, gratitude

Partagez ceci:
FacebookTwitterPinterestTumblrEmailGoogle+

Une réflexion sur “Célébrer Pâques autrement et en toute simplicité avec les enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *