Arrêter de se culpabiliser à l’achat d’un nouvel objet – Minimalisme

Si vous pratiquez le minimalisme depuis un petit moment, vous avez sûrement déjà eu cette sensation de culpabilisation lors de l’achat de quelque chose de nouveau.

Ce sentiment est bien normal. Lorsqu’on apprend à pratiquer le minimalisme et la simplification de notre vie, nous devons nous contrôler pour ne pas succomber à toutes les tentations qu’offrent les magasins et le marketing en ligne.

C’est encore plus normal si vous partez de loin et que vous étiez une surconsommatrice avant de devenir minimaliste.

Mon expérience

Dernièrement, j’ai eu l’occasion d’acheter de nouvelles choses comme des vêtements, des meubles, de la literie, des lunettes de soleil, un sac à dos, etc.

Avec le remboursement de mes dettes, mon travail temps plein et le blogue, je peux maintenant me permettre de renouveler des choses que je possédais déjà et qui devaient être remplacées.

L’important, c’est de continuer de se fixer des objectifs d’économies pour éviter l’endettement et pour avoir les ressources financières pour des projets et pour la retraite!

Néanmoins, je me sens souvent coupable lorsque j’achète quelque chose. Je crains la réaction de mes proches et de la communauté en plus de me dire que j’aurais pu faire autre chose avec mes sous. Je me culpabilise et je dois me convaincre que j’ai réellement besoin de cet article, ce qui peut être démoralisant et stressant chaque fois.

Lâcher prise

Si cela vous arrive aussi, sachez que vous êtes normal. Il est nécessaire de se procurer de nouvelles choses pour son propre confort et il faut arrêter de se priver toujours, en mettant ça sur le dos du minimalisme.

Respecter ses valeurs tout en achetant quelque chose de nouveau

Il suffit de se poser les questions principales avant d’acheter quelque chose de nouveau comme :

  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin?
  • Est-ce pour remplacer un article que j’ai à la maison?
  • Est-ce que je vais l’utiliser fréquemment?
  • Est-ce que je pourrais l’emprunter à quelqu’un?
  • Si je l’achète, qu’est-ce que je vais désencombrer à la maison?

Pour ma part, j’essaie d’acheter des choses pour en remplacer d’autres en appliquant la règle + 1 – 1. Si j’achète quelque chose, un objet chez moi doit partir. Aussi simple que ça!

Aussi, vous pouvez opter pour un achat local, zéro déchet, biologique ou autre plutôt qu’un article fabriqué à la chaîne ou à l’international pour être plus éthique et consciencieux dans votre achat.

Bref, il ne faut pas arrêter de vivre et se priver lorsqu’on pratique le minimalisme. L’essentiel, c’est d’avoir conscience des actes que nous faisons et de respecter ses valeurs tout en le faisant!

Autres articles:

vivre avec moins économiser rembourser dettes

Partagez ceci:
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *